Départ à la retraite

En cas de cessation totale ou partielle de votre activité professionnelle à partir de l'âge de 58 ans, vous avez droit à des prestations de vieillesse de la CPE.

Moment du départ à la retraite

Le départ à la retraite intervient au plus tôt à partir de du moment où vous atteignez l'âge de 58 ans et cessez votre activité lucrative. Un départ partiel à la retraite est également possible à la CPE, pour ce faire, vous devez réduire votre activité professionnelle d'au moins 20% calculé sur la base d'un plein-temps. Le départ à la retraite peut être ajourné jusqu'à l'âge de 70 ans, mais au plus tard jusqu'à la cessation complète de l'activité professionnelle.

Prestations

Sur le certificat de prévoyance que vous recevez chaque année, vous trouvez une première vue d'ensemble de vos prestations de vieillesse. De plus amples informations sont disponibles sous la rubrique «Calcul de la rente».

Avant votre départ à la retraite, vous pouvez décider si vous souhaitez percevoir votre fortune sous forme de rente viagère ou sous forme de capital (ou versement d'une partie de votre capital).

Le plan complémentaire de la CPE «Epargne 60» permet aux assurés de préfinancer les coûts nécessaires à la couverture des lacunes de prévoyance occasionnées par un départ à la retraite anticipé.

L’agence AVS de votre domicile et le responsable du personnel de votre employeur vous renseigneront sur votre rente de vieillesse provenant du 1er pilier (AVS) et sur les cotisations AVS restant à payer en cas de retraite anticipée. Vous trouverez aussi des informations sur le site internet de l'AVS.

Annonce du départ à la retraite

L'annonce à la CPE de votre départ à la retraite partiel ou total se fait par l'intermédiaire de votre employeur. C'est aussi à lui qu'il appartient de dissoudre vos rapports de travail ou de les adapter en conséquence au nouveau pourcentage travaillé. Il importe toutefois que vous annonciez à la CPE, jusqu'à trois mois au plus tard avant la retraite, si vous souhaitez percevoir vos prestations de vieillesse intégralement ou partiellement sous forme de capital.

Imposition des prestations de vieillesse

Les prestations versées par la caisse de pension sont soumises à l'impôt ordinaire. Veuillez vous référer aux réglementations en la matière existant dans votre commune de domicile.

Si les prestations sont versées à des personnes domiciliées à l'étranger, la caisse de pension peut être contrainte de déduire l'impôt à la source de ces prestations. Consultez à ce sujet les informations correspondantes de l'office de l'impôt à la source du canton de Zurich.

Différentes possibilités de départ à la retraite

Le départ à la retraite peut se prendre de façon intégrale et avec effet immédiat dès l'âge de 58 ans. Il est aussi possible de prévoir un départ partiel à la retraite, en une ou plusieurs étapes. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans la fiche de renseignements.

Outre la possibilité d'un départ partiel à la retraite, l'assuré peut aussi simplement réduire son temps de travail sans percevoir pour autant de prestations de vieillesse. Ce faisant, il a la possibilité de continuer d'assurer le pourcentage dorénavant manquant ou non. Veuillez pour plus d'informations vous rendre à la rubrique «Réduction du taux d'occupation 58 - 65».

Le départ ordinaire à la retraite a lieu au plus tard à l'âge de 65 ans. Si vous travaillez au-delà de l'âge de 65 ans, vous pouvez soit percevoir vos prestations de vieillesse soit continuer de figurer dans la catégorie des «assurés actifs» au sein de la caisse de pension. Vous trouverez tous les détails à ce sujet sous la rubrique «Poursuite de l'activité lucrative après 65 ans».

Veuillez prendre connaissance de notre fiche de renseignements sur les prestations de vieillesse.