Retraite

Lorsqu’il met totalement ou partiellement fin à son activité lucrative à partir de l’âge de 58 ans, le salarié a droit à des prestations de vieillesse de la CPE.

Moment du départ à la retraite

La retraite a lieu au plus tôt au moment où votre salarié atteint l’âge de 58 ans et qu’il met fin à son activité lucrative. Pour avoir droit à une retraite partielle, il doit réduire son activité lucrative de 20% d’un emploi à plein temps au minimum.

Déclaration de la retraite

C’est à vous en qualité d’employeur qu’il appartient de déclarer la retraite totale ou partielle, car vous êtes le mieux informé des rapports de travail. Il est important que le salarié fasse savoir à la CPE dans les délais prévus s’il souhaite un versement intégral ou partiel de capital à la place d’une rente de vieillesse. Le salarié peut s’informer à la rubrique «Rente ou capital».

Variantes de la retraite

La retraite peut se prendre intégralement dès l’âge de 58 ans. Il est toutefois également possible de prendre sa retraite par étapes.

Outre la retraite partielle, il est aussi possible de réduire simplement le taux d’occupation sans percevoir de rente de vieillesse. Dans ce cas, il faut choisir entre le maintien ou non de la prévoyance sur la part faisant alors défaut. Pour des plus amples informations, se référer à la rubrique «Réduction de l’activité lucrative entre 58 et 65 ans».

La retraite ordinaire a lieu au plus tard à l’âge de 65 ans. Si un salarié poursuit son activité lucrative au-delà, il peut soit percevoir des prestations de vieillesse soit rester comme «assuré actif» dans la caisse de pension. Pour les détails, voir la rubrique «Poursuite de l’activité lucrative après l’âge de 65 ans».

Veuillez nous déclarer tout départ à la retraite au moyen du formulaire «Déclaration de retraite par l'employeur».